L'esprit de famille

CROQUEURS D'AMANDES,
DEPUIS 6 GÉNÉRATIONS

Il s’en fabriquait des gourmandises dans la grande maison familiale ! On attendait patiemment que ces douceurs sortent du four. C’est avec passion que Paul Bédouin confectionnait ces biscuits sucrés en suivant des recettes à la fois authentiques et innovantes, où l’amande était reine depuis six générations.

Petit à petit, on l’associa aux meilleures saveurs de Provence, pour donner des biscuits salés & sucrés et des gâteaux… tout simplement irrésistibles. Croquants, moelleux, croustillants, sablés ou encore fondants ; nature, citron, chocolat, orange ou encore pépites de chocolat, olives ou fromage de chèvre… vous trouverez assurément votre bonheur, avec autant de recettes, pour accompagner vos pauses-café, apéritifs et autres petits plaisirs gourmands de la journée !

Frank Bédouin, Directeur général

Quelques dates

L'aventure familiale a donc traversé les époques passant d'un commerce de produits locaux à une casserie d'amandes puis à une biscuiterie pour en arriver à la Fabrique. Réunissant aujourd'hui Croquettes de Vinsobres, Le Petit Duc et bien évidemment Biscuiterie de Provence. 

2001

Arrivée de Frank, France et de Victor Bédouin

Dans les années 2000, Frank prend la suite de son père et de son oncle, bientôt rejoint par son épouse France, et son frère Victor, l'aventure familiale se poursuit, d'abord à Visan et aujourd'hui à Saint Maurice sur Eygues oú une nouvelle fabrique propose une large variétés de gâteaux et biscuits salés et sucrés, une gamme bio et aussi sans gluten... toujours en restant fidèles à l'amande, délibérément reine au sein de cette saga familiale. 

1964

Jean-Paul et Jean-Louis Bédouin

Vinrent ensuite les jumeaux, Jean-Paul et Jean-Louis. Ils osèrent la pâte d’amandes, les barres de céréales sans oublier les purées de fruits secs ou encore les chocolats. Puis vint l'envie de transformer les amandes en de délicieux biscuits...

1935

Paul Bédouin

Répondant à une demande croissante, Paul poursuivit le développement de la Casserie Bédouin en proposant les amandes sous toutes leurs formes: entières, en poudre, effilées ou encore concassées, elles faisaient le bonheur de tous les boulangers, pâtissiers et nougatiers du Pays provençal.

1905

Paul Bédouin

À son arrivée dans l'entreprise familiale, Paul usa d'ingéniosité en donnant une seconde vie aux coques d'amandes. Alors qu'elles étaient initialement jetées, il prit le parti de les broyer à destination de l'usinage de pièces dans la métallurgie et dans l'industrie automobile.

1870

Régis Bédouin

Conscient de l'essor de l'amande en Provence, Régis créa la Casserie Bédouin au coeur de la maison familiale à Visan. Il poursuivit le commerce des produits du pays tout en développant principalement une activité autour de ce fruit à coque. 

1833

Joseph Bédouin

Un jour de 1833 en Provence, au cœur de l’Enclave des Papes, Joseph Bédouin, l’ancêtre de la famille, se lança dans le commerce de produits locaux : amandes, tilleul, noyaux d’abricots, queues de cerises… une aventure, débutée par le conditionnement de plantes séchées pour l'herboristerie et la droguerie...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies similaires, y compris de partenaires tiers pour réaliser des statistiques et améliorer votre expérience utilisateur.